Cette page présente les intervenants du Congrès interNational du Bâtiment Durable 2021.

Arnaud ALAVANT

Président et Fondateur d’AEDIFICEM, administrateur du SYPAA (syndicat des programmistes en architecture et en urbanisme) et de la SCIC Alliance Sens et Economie. Également Président et Fondateur d’AUXISOFT, éditeur de logiciels spécialisés pour la programmation architecturale et l’assistance à maîtrise d’ouvrage.
Après une formation tout autant technique, économique que juridique (CNAM, Institut Français d’Urbanisme, ESSEC) et 14 ans passés en maîtrise d’ouvrage publique/privée et en bureau d’études, crée AEDIFICEM en 2017 avec une forte ambition de qualité environnementale au service de la fonctionnalité dans les démarches de programmation architecturale et d’assistance à maîtrise d’ouvrage au sens large.
Il intervient ainsi sur différents projets publics ou privés d’aménagement, de construction ou de réhabilitation de tailles variées, allant de l’équipement de quartier au morceau de ville de plusieurs dizaines d’hectares.
Il est notamment co-auteur de l’ouvrage Démarches de programmation architecturale, publié aux éditions du Moniteur en 2021.

Christophe AUBERTIN

Il est diplômé de l’ENSTIB en 2004 (master ABC) et DPLG de l’ENSA Nancy en 2006. Il est enseignant vacataire à l’ENSA Nancy depuis 2009 et membre actif du mouvement « Frugalité Heureuse et Créative » depuis 2019  et national et régional.

Il a travaillé en tant qu’architecte salarié chez Anglade Structure Bois à Port-Vendres en 2005 et chez Cartignies-Canonica à Bruyeres en 2006-2007. Architecte membre fondateur du collectif studiolada architectes (Nancy) depuis 2008, il compte plusieurs réalisation de projets liés à la question de ressources locale : bois, pierre (Maison de santé de Void-Vacon en 2012, Camping de Vagney en 2013, Abri de Bertrichamps en 2015, EHPAD de Vaucouleurs en 2018, Office de tourisme de Plainfaing en 2019, Halle de Ancy sur Moselle en 2020, Marché de Saint-Dizier en 2021, Gymnase Jean Lamour en 2021)

Ralph BADEN

Ralph Baden

Ralph Baden est biologiste (MSc)  et biologiste de l’habitat (« Baubiologe »). Après près de vingt ans et plus de 4500 investigations de bâtiments au sein du ministère de la santé ou il était responsable des analyses et investigations dans les bâtiments (polluants, chimiques, mycologiques, champs électromagnétiques), il a rejoint en 2018 le ministère de l’environnement et en 2019 le ministère de l’énergie pour intégrer un nouveau département, à savoir la direction de construction durable et économie circulaire où il est responsable de la qualité de l’air intérieur et de la construction saine.  Il est auteur d’un livre sur la construction saine allemand paru en 2009 suivi d’un film documentaire (en allemand et en français) intitulé « construction biologiques – habitation saine » paru en 2016.  Un deuxième livre et un documentaire sur la construction saine d’une maison passive (versions allemande et française) est prévue pour automne 2021.

Isabelle BARDY

Associée de l’atelier d’architecture Vivarchi depuis 2018, Isabelle Bardy est biologiste du bâtiment, diplômée de l’Institut français de Baubiologie et écologie de Strasbourg.
Elle intervient depuis 2015 en conseil sur l’habitat sain et l’écologie de la construction. Isabelle est bilingue et biculturelle français-allemand. Elle est aussi guide-conférencière et traductrice.
Elle est présidente de l’association Globe 21 (groupement local pour le bâtiment écologique au 21ème s.) et assure notamment des permanences au show-room d’écomatériaux de l’association à Château-Thierry.
Au sein de Vivarchi, Isabelle intervient sur les questions de santé en relation avec l’environnement bâti. Elle étudie les effets de l’environnement, la qualité de l’air, les rayonnements électromagnétiques, la nature des matériaux et techniques sur la santé des utilisateurs.

Jean BAUSSET

Jean Bausset a rejoint le pôle IAR en 2010. Depuis 2016, il est en charge de l’accompagnement des projets et de l’animation de la thématique Matériaux biosourcés :- Animation de la thématique « matériaux biosourcés » (via la mise en place de réunions et d’évènements techniques),
– Support aux adhérents IAR pour l’initiation, le montage et le suivi des projets de recherche et d’innovation (complément d’état de l’art, recherche de partenaires, choix des appels à projets, etc.).

IAR est le Pôle de la Bioéconomie français de référence, en Europe et à l’international. Il rassemble plus de 450 adhérents, depuis l’amont agricole jusqu’à la mise sur le marché de produits finis : coopératives agricoles, établissements de recherche et universités, entreprises de toute taille, acteurs publics…

Les missions d’IAR sont de :

  • Renforcer et accompagner la compétitivité et l’industrialisation des entreprises par l’innovation, en structurant, coordonnant, fédérant et animant un écosystème unique au monde
  • Promouvoir le secteur de la bioéconomie ainsi que ses acteurs.

Frédéric BECQUART

Frédéric BECQUART est docteur en mécanique des matériaux, enseignant-chercheur et responsable du pôle expérimental “Multiphysique et Durabilité des Matériaux” du Centre de Recherche/Innovation Matériaux et Procédés de l’IMT Nord Europe. Fort d’une expérience de plus de 15 ans dans la caractérisation expérimentale de ressources granulaires minérales et végétales, ses travaux de recherche scientifique concernent le développement d’écomatériaux de construction (à base végétale et minérale recyclée) pour le génie civil en bâtiment et travaux publics.

Ralf BEIL

Il est né en 1965 à Kobe (Japon), a étudié l’histoire de l’art, la langue et la littérature allemandes et la philosophie à Fribourg-en-Brisgau et à Paris. Il a obtenu une maîtrise d’histoire de l’art et d’archéologie à l’université Paris-Sorbonne. Doctorat à la Gesamthochschule Essen. 1992/1993 : stage au Kunsthaus de Zürich. De 1994 à 1998, commissaire d’exposition indépendant et critique d’art pour Artefactum, Neue Zürcher Zeitung, Kunst-Bulletin, Kunstforum International. De 1999 à 2003, commissaire d’exposition et conservateur de la collection de peintures et de sculptures au Kunstmuseum de Berne. 2004/2005 Conservateur et commissaire d’exposition pour les XXe et XXIe siècles au Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne. De janvier 2006 à janvier 2015, directeur de l’Institut Mathildenhöhe de Darmstadt. Prix Justus Bier pour les conservateurs 2012. De février 2015 à juin 2019, directeur du Kunstmuseum Wolfsburg. Printemps / été 2019 Conseiller artistique Hanovre Capitale européenne de la culture 2025.
Depuis mai 2020 Directeur général du patrimoine culturel mondial Völklinger Hütte – Centre européen d’art et de culture industrielle.

Lucile BERLIAT CAMARA

Diplômée de l’INSA Lyon, Lucile Berliat Camara, intègre le groupe QUALITEL en 2012 puis prend en charge l’activité Environnement & Santé de la Direction Etudes et Recherche en 2017.

Crédit photo – Mahdi Aridj Photography

Philippe BIHOUIX

Phillipe Bihouix a travaillé comme ingénieur-conseil ou dirigeant dans différents secteurs industriels, en particulier les transports et la construction, avant de rejoindre le groupe AREP, agence d’architecture interdisciplinaire et filiale de SNCF Gares & Connexions, comme directeur général.
Il est l’auteur de plusieurs ouvrages sur la question des ressources non renouvelables et des enjeux technologiques associés, en particulier L’âge des low tech. Vers une civilisation techniquement soutenable (Seuil, 2014) et Le bonheur était pour demain. Les rêveries d’un ingénieur solitaire (Seuil, 2019).

Il a récemment co-écrit ce texte publié le 1er juin 2021 dans Libération : Décentraliser pour cesser d’artificialiser – Libération (liberation.fr)
Crédit photo – AREP – Maxime Huriez

Romuald BONE

Romuald Boné, ingénieur en informatique pour l’industrie, docteur et professeur des universités en informatique, dirige l’INSA Strasbourg depuis mars 2019. Il a dirigé

l’École nationale d’ingénieurs de Brest de 2014 à 2019.
Il était auparavant directeur de l’École nationale d’ingénieurs du Val-de-Loire et a travaillé à la fusion entre l’ENSIB et l’ENIVL, qui a donné naissance à l’INSA Centre-Val-de-Loire, dont il est cofondateur.
Il est vice-président d’Alsace Tech, association fédérant les 14 grandes écoles d’ingénieurs, architecture, art, design et management d’Alsace.

Vice-président de la Conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs, il en a présidé la commission ressources humaines et financières.

Renaud BONNEL

Renaud Bonnel est ingénieur de l’Ecole Supérieure d’Ingénieurs des Travaux Public de Cachan. 

Après une expérience de 15 ans en tant que chef d’entreprise en restauration de Monuments Historiques, il fonda Gaïabati, qu’il gère depuis 2 ans et qui a pour ambition d’aider les entreprises et les collectivités à accélérer la transition écologiques pour la prochaine décennie. Cela par la sensibilisation aux enjeux énergie/climat, l’élaboration des réponses stratégiques et de nouveaux business model compatibles avec ces enjeux, ainsi que par l’aide à l’élaboration d’une stratégie d’aménagement territorial bas carbone.

Hugo BONNET

Hugo Bonnet a intégré Cycle Up après une réorientation professionnelle effectuée en 2018. En effet, après un peu plus de 4 ans dans les bureaux d’études d’une entreprise de travaux publics sur différents chantiers dans le monde, il a décidé de reprendre son avenir – et à petite échelle celui de notre planète – en main. Au sein de l’équipe opérationnelle (études et conseil), il apporte toutes ses connaissances et son expérience sur des sujets techniques en phase conception et travaux, et notamment sur les sujets liés à la structure. Aujourd’hui responsable technique de Cycle Up, sa principale motivation est de faire du réemploi une étape systématique d’un montage d’opération et de travailler en collaboration avec l’ensemble des acteurs de l’immobilier pour que les solutions mises en œuvre s’intègrent durablement avec esthétisme, qualité et intelligence dans le projet final.

Julien BORDERON

Ingénieur Divisionnaire des travaux Publics de l’État, Docteur en Génie Civil spécialisé en thermique du bâtiment, Julien Borderon s’investit depuis plusieurs années dans des projets liés à la construction durable et principalement la réhabilitation du parc bâti existant. Il est reconnu expert international du comité Bâtiment des ministères en charge du logement, de l’écologie et du développement durable. Il occupe actuellement le poste de chef du groupe Bâtiment Construction Immobilier au Cerema Est, et coordonne le portefeuille national de projets Performance énergétique et environnementale des bâtiments existants du domaine Bâtiment du Cerema.

Il a été chef de plusieurs projets scientifiques et techniques pour l’Agence Nationale de la Recherche, pour l’ADEME ou pour le ministère en charge du développement durable et récemment et au niveau scientifique, il est expert auprès de l’Agence internationale de l’énergie sur le programme Renovating historic buildings towards zero energy.

Katharina BROCKSTEDT

Diplômée en architecture à Darmstadt, Allemagne, elle a travaillé 16 ans dans différentes agences d’architectures strasbourgeoises. En 2014  elle est devenue la coordinatrice du centre de ressources du bâtiment durable Envirobat Grand Est Energivie.pro à l’INSA de Strasbourg, membre du réseau Envirobat Grand Est qui a pour mission la promotion du bâtiment et de l’aménagement durables auprès des professionnels au travers d’événements, de publications, de rencontres et d’informations.

Caroline BROUX

Caroline Broux est issue d’une formation d’ingénieur civil architecte (2003). Administrateur délégué et associée fondatrice du bureau Helium3 et gérante de la société Cometis, elle est aussi Administratrice du cluster Eco-construction depuis 2017.
Après avoir obtenu l’agrément auditrice PAE, elle a reçu un certificat en expertise de construction et suivi une formation pratique en ossature bois. Elle est également médiatrice civile et commerciale. Caroline Broux s’occupe de projets professionnels et multi-résidentiels et de la gestion de marchés publics. Invitée régulièrement comme oratrice, elle s’intéresse beaucoup à la Silver Economy.
Elle est responsable de projet Upstraw (Interreg V North-West Europe) ayant pour but de promouvoir la construction paille.

François BRUN

Responsable de Mission chez BTP Consultants, Ingénieur ESTP, avec plus de 30 ans de Contrôle Technique, comme chef d’agence, chef d’entreprise, spécialiste sécurité incendie.
Expérimenté comme ingénieur Conseil, de Maîtrise d’œuvre, de fabrication de dalles alvéolées précontraintes, de lamellé collé, de menuisier….
Il est le référent régional en construction bois, biosourcés, géosourcés et réemploi, et intervient comme partenaire sur de nombreuses opérations innovantes de la région.
Il est le Contrôleur Technique de l’opération de restructuration du Cèdre Bleu et du Tilleul Argenté de l’OMH. Garant des produits réemployés dans cette opération.

Margaux CAMBIER

Margaux est architecte diplômée de l’institut Victor Horta en 2010. Elle a développé son expertise professionnelle à travers diverses collaborations.  Tout d’abord, en tant qu’architecte dans le bureau d’architecture résidentielle Baudouin Courtens Architects afin d’apprendre son métier. Après 3 années enrichissantes, Margaux souhaite étendre ses compétences techniques et acquérir une expérience de terrain ; elle se lance alors comme gestionnaire de projet dans une entreprise de construction.  C’est en 2015 qu’elle intègre la cellule de développement d’un investisseur immobilier à Bruxelles (GH Group) et ainsi apprendre les enjeux du côté du promoteur.  

Ses différentes expériences lui permettent d’appréhender le monde de la construction sous toutes ses coutures. Afin de se rapprocher de ses valeurs, elle fonde en 2020 Natura Mater, dont la mission est de faire passer les matériaux durables de la niche à la norme. Elle accompagne au quotidien des architectes et des entrepreneurs généraux pour les faire évoluer vers des pratiques constructives plus durables.

Dominik CAMPANELLA

Cofondateur et directeur général de Concular et de restado. restado.de est la plus grande plateforme de matériaux de construction récupérés en Europe. Cette plateforme relie les entreprises de matériaux numériques et physiques. Concular va encore plus loin : les matériaux utilisés dans les bâtiments peuvent être numérisés grâce à des passeports de matériaux. En cas de déconstruction ou de reconstruction, les matériaux sont transférés vers de nouveaux projets de construction. Grâce à Concular, l’ensemble du processus peut être organisé, de la numérisation des matériaux dans le bâtiment existant jusqu’à leur installation dans le nouveau bâtiment. Actuellement, 12 employés travaillent sur des projets dans toute l’Allemagne, la Suisse et l’Autriche.

Daniel CERUTTI

Daniel CERUTTI Président depuis 24 ans de WIG FRANCE ENTREPRISES, dont le siège est à TOUL en Meurthe et Moselle.

L’entreprise est spécialisée dans le secteur de la décontamination, du traitement de l’amiante et de la construction.  Elle emploie environ 400 salariés. 

Il est Président de la FFB Grand Est qui fédère les 10 fédérations départementales du BTP de la région autour de 4500 adhérents, artisans et entrepreneurs. 

Bertrand CHAUVET

Bertrand Chauvet est délégué régional de l’Agence Qualité Construction (AQC) à Strasbourg. Outre les sujets en lien avec la prévention de la sinistralité et l’amélioration de la qualité des projets, il travaille sur l’amélioration de la résilience du bâti face à l’augmentation des risques naturels.

Vincent CHEVALLIER

Ingénieur en bâtiment Polytech Savoie et titulaire d’un master en immobilier de l’Université Paris Dauphine.
Il est actuellement directeur technique chez le bailleur social Le Toit Vosgien depuis 2016 après avoir travaillé pendant 15 ans en maîtrise d’ouvrage d’immobilier d’entreprises.
Le Toit Vosgien déploie, pour son parc de logement HLM, un programme de rénovation énergétique à un niveau très performant. Les bâtiments, rénovés avec des matériaux biosourcés, deviennent passifs ou quasi passifs permettant ainsi de réduire radicalement les charges des locataires et d’abandonner le recours aux énergies fossiles.

Cécile COLIRE 

Cécile COLIRE travaille depuis 8 ans chez WIG France Entreprises, entreprise spécialisée dans le désamiantage, la dépollution et la construction. 

Elle officie en tant que responsable Qualité Hygiène Sécurité Environnement et responsable technique amiante au sein d’une équipe de 4 personnes, afin d’obtenir et de maintenir les certifications et qualifications de l’entreprise (MASE, ISO 14001, ISO 9001, Traitement de l’amiante Qualibat-Afnor, RSE…)

Formée encadrant technique amiante (sous-section 3), elle assure l’animation et le suivi du système de management amiante.

Mathieu COLLOT

Mathieu Collot est chargé d’opérations à l’OMH (Office Métropolitaine de l’Habitat) du Grand Nancy. Il est en charge des opérations de réhabilitation et de déconstruction du projet NPNRU (Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain) du Plateau de Haye à Laxou, Maxéville et Nancy.

Stéphane COOLS

Licencié en Sciences chimiques de l’Université de Mons Hainaut, Stéphane COOLS intègre l’administration wallonne de l’Environnement en 1999. Il consacre ses premières années aux négociations internationales liées à la mise en œuvre du Protocole de Kyoto en particulier sur les aspects liés aux mécanismes de marchés. Par la suite, il coordonne les négociations pour la Belgique de la directive européenne sur la mise en œuvre d’un système d’échange de quotas d’émission de gaz à effet de serre. Il aura ensuite la charge de sa mise en œuvre au niveau régional. Il intègre l’Agence wallonne de l’Air et du Climat (AwAC) dès sa création en 2008 et prend sa présidence en 2015.

Frédéric CORSET

Directeur du centre de ressources EnvirobatBDM en région Sud et administrateur du Collectif des Démarches, Frédéric CORSET est architecte et urbaniste de formation. Après sa sortie de l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Nancy en 1999, il s’est intéressé très tôt aux questions environnementales. Architecte maître d’œuvre dans différentes agences en Alsace, Lorraine et Champagne-Ardenne, Frédéric a créé sa propre agence : La Fabrique du territoire. Aujourd’hui, Frédéric est aussi formateur sur les sujets de l’urbanisme durable depuis 2013. En région Sud il est l’initiateur de la démarche Quartiers Durables Méditerranéens, label basé sur un système participatif de garantie : https://www.collectifdemarches.eu/ ou https://certification-participative.org/

Valérie DECOT

Valérie Décot, Architecte DPLG depuis 1989, associée de l’Agence “Atelier de la rue Kleber“ pendant plus de 20 ans et aujourd’hui Présidente de D and Co Sas d’architecture au sein desquelles elle a conçu et construit des bâtiments publics. Elle a une grande connaissance de la construction, ce qui lui confère une expertise des matériaux de construction et de leur réemploi possible.
En 2016, elle co-fonde l’association R-aedificare, avec un confrère et une consœur architectes, qui a vocation à créer une filière de réemploi des matériaux sur la Région Sud. Concepteurs et constructeurs, sensibles au patrimoine, leur approche atypique permet d’œuvrer en faveur de la réduction des déchets, de la limitation de l’utilisation de ressources et la création de nouveaux métiers. www.raedificare.com 
Elle intervient dans de nombreux colloques et formations sur l’économie circulaire et le réemploi. Elle développe la plateforme https://plateforme.raedificare.com/.

Guillaume DELANNOY

Guillaume Delannoy est ingénieur chimiste et docteur en sciences des matériaux. Après sa thèse sur la durabilité du béton de chanvre, il rejoint le CODEM en 2019, un centre technique dédié au développement et à l’évaluation technique, environnementale et sanitaire d’écomatériaux pour le bâtiment.
Adjoint Responsable Développement Industriel et Etude, il manage l’équipe étude en charge des études de marché, de l’évaluation environnementale (ACV/FDES) et technique (ATEx/ATec : référent du Réseau National d’Accompagnement du CSTB). Il assure la gestion et le pilotage de projets liés au développement de matériaux pour le bâtiment ou de projets collaboratif. Il dirige notamment le projet ValoBBio sur la valorisation en fin de vie des bétons végétaux. Il intervient également en tant que membre du comité d’experts technique pour l’Association Construire en Chanvre ou comme référant biosourcé dans le Hub des Prescripteurs Bas Carbone.

Estelle DELANGLE

Estelle Delangle est la cheffe de projet du Pôle européen du chanvre au sein du Collectif 3C Grand Est. Expérimentée en animation de réseaux et gestion de projets au niveau européen, son rôle est de contribuer à fédérer, structurer et promouvoir l’écosystème chanvre en Grand Est et au-delà. 

Pierre DELOT

 Ingénieur & formateur en écoconstruction, cofondateur et président de Bâtir en Balles, co-président du Collectif des Filières Biosourcées du Bâtiment 

Magali DEPROOST

Magali Deproost travaille au Service Public de Wallonie (SPW) à la direction du Développement durable depuis 2013, après avoir exercé pendant 8 ans le métier d’architecte.  Elle travaille sur des projets en lien avec la construction durable, en particulier sur la thématique des matériaux de construction, au travers du projet TOTEM avec qui elle collabore avec les régions flamande et bruxelloise.  

Charlotte DE BELLEFROID

Responsable marketing et communication passionnée chez Isohemp. Avant de rejoindre le secteur de la construction, j’ai travaillé dans différents domaines comme les médias, le tourisme et le design. Convaincue qu’il est indispensable de changer notre manière de construire en faveur de solutions plus durables, mon objectif est de continuer à œuvrer à faire grandir le secteur de l’écoconstruction. Et plus particulièrement le bloc de chanvre, l’une des solutions idéales pour des constructions décarbonées. Un matériau très performant, respectueux de l’environnement et des hommes.

Nathalie DE LEEUW

Nathalie De Leeuw est une architecte bruxelloise, diplômée en 2000 de la LUKA School of Arts. Elle entame sa carrière dans les bureaux d’architecture de Jacques Wybauw (Professeur à La Cambre) et Michel Van Hende, avant de travailler pendant 5 ans aux côtés de Jan Maenhout (Professeur à la Sint- Lucas, Gand). Cette double expérience lui a permis de découvrir une architecture épurée en travaillant principalement à l’élaboration d’habitations sociales.

En 2007, elle se lance à mi-temps et ouvre dès 2013 à temps plein son propre bureau qu’elle dirige jusqu’à présent seule. Elle y développe des projets de réemploi s’inscrivant dans des petites et plus grandes rénovations et des projets de finition intérieure guidés par les principes de « Urban Mining », en limitant l’apport de nouveaux matériaux et en valorisant l’utilisation de matériaux durables et écologiques. 

Elle est également doublement lauréate en 2019 des concours Brussels Commerce Award pour le réaménagement de la Pharmacie Emilie avec des matériaux de réemploi provenant de chez Rotor DC et de be.exemplary pour la rénovation d’un manoir de 1909 destiné à accueillir l’asbl NKVV, Association des infirmières et des sages-femmes. Le réemploi in situ et la circularité sont les principes conducteurs de ce dernier projet.

Benoît  DERUE

Benoit De Rue est journaliste à la télévision namuroise depuis de nombreuses années. Il traite de l’actualité locale. Il est aussi en charge de la politique wallonne. Il anime régulièrement des débats politiques.
Il a eu l’occasion d’animer plusieurs tables rondes pour le Cluster Eco-construction.

Eric DIBLING

Fondateur et Dirigeant d’INGENECO Technologies, Bureau d’Ingénierie-Conseil, Recherche et Expertise, Eric DIBLING assure depuis plus de quinze ans de nombreuses missions de consultances et d’expertise auprès de très nombreux acteurs de la Recherche et de l’Innovation, de la Normalisation, de l’Evaluation, de l’Assurance et de la Qualité de la Construction, de l’Entreprise, de l’Industrie et de la Formation. Dans un contexte de forte mutation des systèmes constructifs appelée par l’économie bas carbone et l’efficacité énergétique, ses missions sont depuis une dizaine d’années sollicitées par de grands décideurs, de sorte à les assister dans la définition de stratégies soutenables et durables avec l’ambition de structurer avec efficacité les filières émergeantes.

Etienne DOUGUET

(chercheur spécialisé dans l’analyse du cycle de vie, de l’impact et de la durabilité des bâtiments)

Diplomé en tant qu’ ingénieur civil architecte à  l’ULB (Bruxelles), Etienne a débuté sa carrière au sein du bureau d’architecture B612 associates. Par son travail sur plusieurs projet en tant que responsable de projet, il a acquis de l’expérience dans le domaine de la construction durable. A partir d’Avril 2020, Etienne devient chercheur au sein du laboratoire « performances environnementales » du Centre Scientifique et Technique de la Construction (CSTC). Les projets de recherche sur lesquels il travaille visent à développer par l’intermédiaire de l’ACV les connaissances en termes d’impact environnemental et de durabilité des bâtiments.

Nicolas EMIN

Diplômé en 2014 de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Lyon, Nicolas EMIN a travaillé pendant près de quatre ans en agence d’architecture, œuvrant à la conception d’immeubles de logements collectifs et tertiaires. Puis, à la suite d’une année passée à l’étranger pour participer à différents chantiers d’écoconstruction, il occupe depuis 2020 le poste de chargé de mission au sein du centre d’échanges et de ressources Ville & Aménagement Durable (VAD), avec un profil « Bâtiment ». Il s’agit d’une association, basée à Lyon, qui mobilise et anime un réseau de professionnels sur l’ensemble de la région Auvergne-Rhône-Alpes, pour inciter à l’évolution des pratiques en termes de construction et d’aménagement. 

Habituée à travailler sur des retours d’expériences, VAD a donc accompagné l’Agence Qualité Construction dans la réalisation de l’étude « Réversibilité des bâtiments – points de vigilance et recommandations », initiée par la DHUP.

Marceau ENGUERRAND

Diplômé de génie climatique et énergétique à l’INSA de Strasbourg en 2020, il a choisi comme projet de fin d’études le retour d’expérience sur une vingtaine de bâtiments passifs de l’appel à projet passif du programme CLIMAXION Grand Est. Dans ce cadre, il a simulé les consommations avec PHPP et analysé des consommations réelles avec un suivi du comportement et du confort des usagers. Il a fait la rédaction d’une synthèse technique & réalisation d’une conférence publique avec Envirobat Grand Est. Depuis 2020 il travaille comme Ingénieur d’études thermiques chez Solares Bauen avec une spécialisation pour les études Passivhaus.

Sébastien ERNOTTE

Entrepreneur dans l’âme, Sébastien Ernotte a fondé un atelier de carrosserie automobile à 21 ans. Après 10 ans dans ce domaine, ses convictions écologiques l’amènent à une reconversion professionnelle, la carrosserie est vendue en 2009 et il co-fonde ChanvrEco SA dans la région de Liège. Cette entreprise va cultiver, transformer et commercialiser le chanvre industriel dans différents secteurs. En 2020, il arrive au Cluster Ecoconstruction pour aider à développer la filière du bâtiment durable en région wallonne. Actuellement, il gère un programme de formation d’ouvriers polyvalent en écoconstruction et en parallèle, la construction de tiny houses à destination de publics précarisés.

Arnaud EVRARD

Arnaud Evrard a reçu son diplôme d’ingénieur architecte de l’UCLouvain (BE) en 2001. Après  avoir travaillé pour l’association Construire en Chanvre, il a réalisé son doctorat dans la cellule de  recherche Architecture et Climat à l’UCLouvain sur la capacité de réguler la chaleur et l’humidité  du climat intérieur avec des matériaux hygroscopiques, en prenant l’exemple des mélanges de  chaux et de chanvre.
Il a continué son parcours dans la même cellule de recherche, sous la direction du Prof. André De  Herde jusqu’en 2016 en centrant ses recherches sur les matériaux à base de terre de paille ou de  chanvre, et en analysant l’effet combiné du stockage et du transfert de chaleur et d’humidité sur le  confort et les consommations d’énergie. Il a aussi initié des projets de recherche sur l’évaluation et  l’amélioration du bâti existant conduisant par exemple à une cartographie de la région bruxelloise  qui propose des scénarios de rénovation à long termes en considérant les impacts énergétiques et  environnementaux, ainsi que la valeur patrimoniale.
Après ces années à l’UCLouvain, il a décidé de changer radicalement d’activité pour travailler  avec Martin Rauch et son entreprise Lehm Ton Erde au Vorarlberg (AT) à la mise en œuvre de  chantiers en terre non stabilisée : réalisation de murs et sols en pisé, préfabrication d’éléments en  pisé, remplissage d’ossature en terre allégée et finitions à base de cire ou de mélanges argile caséine.  En parallèle, il a continué son activité d’enseignement à l’ArchitekturWerkstatt de St.Gallen (CH)  et, plus récemment à l’ETH Zurich (CH) où il est en charge d’organiser le CAS Regenerative  Materials de la chaire Sustainable Construction avec le Prof. Guillaume Habert.

Aricia EVLARD

Biologiste, Docteur en Sciences et gestion de l’environnement, Aricia Evlard travaille au sein de ValBiom asbl sur les aspects de production de biomasse notamment sur sites dits marginaux (exclusion d’un usage agricole alimentaire, construction, etc.). L’objectif de ses activités : pouvoir alimenter les filières de l’économie biobasée en produisant localement et de manière décentralisée hors agricole la matière première végétale. Cela fait appel à des connaissances en phytoremédiation et en phytomanagement. ValBiom asbl vise à la promotion de la production, la transformation et l’utilisation de la biomasse non alimentaire en énergie et matériaux : 

  • stimuler l’échange d’expertise et la collaboration entre les professionnels du secteur;
  • accompagner des porteurs de projet, de la conception à l’aboutissement;
  • inspirer, conseiller et outiller les autorités publiques;
  • identifier et stimuler les nouveaux débouchés porteurs pour le secteur primaire;
  • sensibiliser les publics à une économie biobasée;
  • être le centre d’information de référence du secteur et offrir une expertise scientifique de qualité

Stéphanie FELIX

Après des études d’allemand et de Sciences Politiques, Stéphanie Félix s’est formée à Berlin dans le milieu de la performance, du théâtre alternatif et de la danse Butoh. Elle intègre ensuite

l’école du Théâtre National de Stasbourg (section Jeu) sous la direction de Stéphane Braunschweig. Depuis sa sortie de l’école en 2002, elle a participé à des créations collectives en France et en Allemagne et a été comédienne dans de nombreux spectacles pour Yann-Joël Collin, Matthias Woo (Hong Kong), Christophe Greilsammer, Denis Woelffel, Noël Casale, Dominique Boivin, Françoise Rivalland, Elena Costelian, Josiane Fritz, Xavier Marchand, Edzard Schoppman, Diana Zöller, Nina Wolf, Marion Grandjean, et Christian Gangneron (dont elle a également été l’assistante à la mise en scène sur plusieurs opéras). Outre son investissement dans une démarche d’enseignement de la pratique théâtrale et clownesque (notamment à l’Université de Strasbourg, à la Maison Théâtre et au TJP…), elle intervient comme clown avec le groupe Les Vendredi, la Cie In Toto et les Clowns Santé. Elle est actuellement interprète pour les compagnies strasbourgeoises Facteurs Communs (Fred Cacheux et David Martins), et Le Talon Rouge (Catherine Javaloyes), ainsi que pour Renaud Herbin (TJP Strasbourg) sur le spectacle solo Jeune Public “Wax !”. Elle prépare actuellement une “conférence gesticulée” sur le thème de la fertilité.

Joanna FERRIER

Ingénieure juriste en environnement de formation spécialisée en construction durable à l’ESTP, elle dispose de 10 ans d’expérience sur l’ensemble des thématiques environnementales  appliquées au bâtiment de la conception jusqu’à l’exploitation.

Son parcours a débuté chez Gecina. Pendant plus de 5 ans, elle a accompagné les responsables  de programmes au développement et à la restructuration d’immeubles de bureaux, résidences  étudiantes et établissements de santé aux meilleurs standards environnementaux, ainsi que les responsables techniques dans la mise en œuvre des certifications en exploitation et  amélioration des performances énergie, eau et déchets. En complément, elle est en charge du  déploiement opérationnel des stratégies de biodiversité et de qualité de l’air intérieur sur  l’ensemble du patrimoine de Gecina.

Forte de cette expérience en maître d’ouvrage, elle rejoint Bouygues Rénovation Privée pour  structurer et déployer la stratégie de décarbonation de l’activité et la standardisation de  l’économie circulaire en prenant en responsabilité le service environnement. Pendant 4 années,  elle développe un réseau et une expertise terrain (tests chantiers, réseau de repreneurs,  diagnostics, management des déchets, modes opératoires et formations internes…) qu’elle met  aujourd’hui à disposition de tous les métiers et l’ensemble des clients Elan. Elle est également en charge de la structuration et du déploiement de la stratégie économie circulaire de Bouygues Bâtiment France Europe.

Sylvie FEUGA

Sylvie Feuga est Directrice de l’association Envirobat Grand Est – ARCAD LQE, qu’elle a rejoint en 2008. Centre de ressources régional, membre du Réseau Bâtiment Durable français, Envirobat Grand Est est un réseau de professionnels et a pour mission la promotion du bâtiment et de l’aménagement durables auprès des professionnels au travers d’événements, de publications, de rencontres et d’informations.

Valérie FLICOTEAUX

Valérie Flicoteaux, architecte DPLG, est vice-présidente du Conseil national de l’Ordre des architectes et associée-gérante de 3+1 Architectes. Elle est également accompagnatrice Bâtiments durables franciliens pour Ekopolis. Elle est titulaire du Master en urbanisme de Sciences Po.

Laurent FLOUEST

Après à un cursus scientifique et une spécialisation dans les domaines du génie de l’environnement et de l’innovation, il a effectué depuis près de 20 ans, auprès de divers employeurs publics et privés, diverses missions dans des domaines variés tels que les grands travaux d’infrastructures, la protection de l’environnement, la maîtrise de l’énergie, le management et la gestion de projet.

Habitant du sud meusien depuis plus de 15 ans, il a pu participer activement aux phases de conception et de réalisation du pôle d’excellence rurale d’Ecurey. Initialement en tant que chargé de mission plan climat au Pays Barrois et membre du groupe de réflexion à l’origine du projet, puis en tant que Directeur de la Communauté de Communes de la Haute-Saulx et enfin dans le cadre de mes missions actuelles de directeur Général Adjoint aménagement et développement territorial de la Communauté de Communes des Portes de Meuse.

Nathanaël FOURNIER

Nathanaël Fournier est urbaniste-économiste, spécialiste des modes de vie et pratiques. Chargé d’études à l’agence d’urbanisme Bordeaux Aquitaine (a’urba). Il s’intéresse notamment aux équipements et aux services, à l’aménagement commercial et aux pratiques sociales associées à ces questions. Il a piloté en 2020 une étude sur les friches dans les grands formats commerciaux en Gironde.

Alexandre GARCIN

This image has an empty alt attribute; its file name is Alexandre-GARCIN-150x150.jpg

Ingénieur de formation, Alexandre Garcin développe depuis 12 ans des projets de bâtiments durables chez Bouygues Bâtiment Nord-Est.
Il est investi depuis l’origine du projet en 2014 pour faire du futur quartier de la Maillerie un exemple d’économie circulaire.

Jean-Marc GAULARD

Jean-Marc GAULARD est chargé de mission énergies au Syndicat mixte du Parc naturel régional de Lorraine.

Le territoire du Parc naturel régional de Lorraine est reconnu pour ses qualités environnementales et paysagères. Sur ce territoire sont menées des actions innovantes en termes de préservation de l’environnement. L’une d’entre elles s’inscrit dans le projet européen de coopération transfrontalière DEFI-Laine pour la valorisation des laines de mouton locales, sous différentes formes (fil, feutre, literie, isolation…). Une étude de marché a été réalisée au préalable afin de cibler les formes de valorisation les plus pertinentes.

En effet aujourd’hui ces laines sont non seulement achetées à un prix très bas mais partent en Asie pour être lavées et transformées. Il s’agit de mieux valoriser ces laines qui sont aujourd’hui des sous-produits de l’élevage.

Pour le territoire, les enjeux sont de maintenir l’élevage ovin et les prairies, créer de nouvelles filières permettant de valoriser ces laines locales et participer à la transition énergétique en isolant des bâtiments. 

Annette GERLACH

Berlinoise d’origine, Annette Gerlach vit et travaille en France depuis ses études. Après des études d’économie, elle commence sa carrière de journaliste au sein de la rédaction du magazine hebdomadaire Le Nouvel Observateur à Paris. En 1992, elle rejoint la chaîne de télévision Arte à Strasbourg, dès sa création. Depuis 1998, elle y présente les JT quotidiens (Arte Info devenu depuis 2010 Arte Journal).

De 2004 à 2010, en parallèle, elle a codirigé et présenté Arte Culture, le magazine culturel d’Arte, avec Gustav Hofer. En outre, Annette Gerlach couvre de prestigieuses manifestations culturelles partout dans le monde, souvent diffusées en direct par Arte, comme la réouverture de l’opéra de Barcelone (Grand théâtre du Liceu), de Venise (Teatro La Fenice) ou le Festival d’Avignon. En 2012, elle suit le Festival de Salzbourg, le Festival de Cannes et le Festival de Bayreuth. Elle a également acquis sa notoriété grâce à la présentation annuelle de la Berlinale. En 2006 elle reçoit le Prix Richelieu pour la Défense de la langue française. En 2008  Annette Gerlach est promue Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres par le Ministère de la Culture.

Michaël GHYOOT

Michaël a rejoint l’équipe de Rotor en 2008 et y travaille depuis comme chercheur, conférencier, commissaire d’expositions et assistant à la maîtrise d’ouvrage. En 2014, il a obtenu un doctorat en architecture à l’Université libre de Bruxelles, où il a ensuite été chargé de cours pendant trois ans. Michaël est principalement impliqué dans les projets de recherche menés par Rotor sur les question de réemploi et de circularité. Il a notamment supervisé la publication de l’ouvrage Déconstruction et réemploi. Comment faire circuler les éléments de construction (PPUR, 2018). Il coordonne actuellement l’implémentation du projet Interreg NWE FCRBE (Facilitating the Circulation of Reclaimed Building Elements).

Stéphane GUIDAT

Chargé de mission « économie de la construction et développement des filières innovantes » au sein du pôle construction, bâtiment durable de la DREAL Grand Est, Stéphane GUIDAT participe depuis plus de 6 ans au portage des politiques de transition énergétique dans le domaine de la construction et du bâtiment durable.

Il accompagne, à ce titre, le développement de filières innovantes en favorisant l’émergence de projets et le pilotage d’études.  

Il est également référent des réseaux régionaux filières innovantes et ambassadeurs des matériaux biosourcés ainsi que de la future RE2020.

François GOETZMANN

Présentation bientôt disponible

Franck GUENE

Franck Guêné est architecte ENSAIS et enseignant-chercheur. Sa pratique et ses questionnements professionnels l’on conduit à s’intéresser à l’ensemble des échelles de l’architecture, de l’urbanisme au design. Il s’interroge surtout, depuis longtemps, sur le sens de l’architecture, sur les finalités et objectifs de cette profession encore trop méconnue. Titulaire d’un doctorat en Architecture obtenu en 2005, il intervient au sein de l’école d’Architecture de l’INSA de Strasbourg, où il observe et participe depuis plus de 25 ans à la mise en place et l’évolution des enseignements.

Claire GUIDI

Présentation bientôt disponible

Nicolas GUIGNARD

Nicolas Guignard est coordinateur du pôle Réseaux & Formation au sein d’EnvirobatBDM, le réseau des professionnels de la construction durable en région Provence Alpes Côte d’Azur. Issu d’un cursus généraliste en environnement et après avoir occupé des fonctions dans différents domaines (déchets, éducation à l’environnement, développement local), Nicolas travaille depuis 12 au service des acteurs régionaux du bâtiment et de l’aménagement. Depuis 5 ans, il anime le réseau Fibraterra qui vise à développer l’usage de matériaux bio et géosourcés issus de filières locales, au travers de diverses actions : organisation de visites, publication de guides, animation du schéma régional biomasse, …

Mélanie GUITON

Mélanie Guiton, R&T Associate pour le Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST). Avec plus de 10ans d’expérience en développement et application de la méthodologie Analyse du Cycle de Vie, Mélanie Guiton travaille en réponse aux défis de l’industrie et des décideurs politiques, à travers des projets européens ou nationaux et des partenariats industriels privés. Elle intervient sur trois domaines principaux : la construction, les produits biosourcés et les biotechnologies.

Jean-Marie HAUGLUSTAINE

Diplômé de l’Université de Liège (MScEngArch en 1979 puis Docteur en Sciences Appliquées en 2001), Jean-Marie HAUGLUSTAINE fusionne les facettes de l’architecte auteur de projet, du chercheur scientifique et du professeur des techniques de construction, pour aboutir à une excellente performance énergétique et environnementale des bâtiments, tant nouveaux que rénovés.

Son équipe de recherche EnergySuD (Energy and Sustainable Development) développe des outils informatiques et livresques (par ex. : Guides pratiques pour les architectes) pour aider les concepteurs à intégrer l’objectif de la performance énergétique et environnementale dans le processus de conception de leurs bâtiments. Il est également impliqué dans l’accompagnement scientifique de la transposition, en Wallonie, des Directives européennes sur la Performance Énergétique des Bâtiments (PEB). 

Kristina HAVERKAMP

Kristina Haverkamp est la directrice exécutive de dena depuis octobre 2015. À ce titre, elle est responsable du domaine commercial et administratif ainsi que des principaux thèmes de la durabilité dans les transports et de la coopération internationale.

Kristina Haverkamp a étudié le droit en Allemagne, en Suisse et aux États-Unis. Elle a commencé sa carrière au ministère fédéral des affaires étrangères en tant que consultante pour la politique environnementale internationale, puis en tant que rapporteur pour le secteur des transports à l’Office fédéral des cartels.

Elle a ensuite travaillé au ministère fédéral de l’économie et de la technologie, au ministère fédéral des finances et à la représentation permanente de l’Allemagne auprès de l’UE. Là, en tant que chef du département économique, elle était chargée de la politique énergétique et environnementale ainsi que de la politique industrielle et des PME.

Kristina Haverkamp est membre du conseil scientifique de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) et du conseil d’administration de l’European Renewable Gas Registry (ERGaR).

Florent HASS

Après avoir réalisé mes études d’ingénieurs au CNAM de REIMS en alternance, déjà chez DEMATHIEU BARD, j’ai eu l’occasion d’évoluer sur des postes d’encadrements de travaux durant une quinzaine d’années.

De plateformes logistiques aux réhabilitations lourdes en passant par plusieurs chantiers pour le Génie, j’ai pu réaliser des chantiers tels que le Siège du FOYER RÉMOIS ou encore le nouveau site viticole MONT AIGU à OIRY pour Moët & Chandon.

Après avoir été Directeur d’Exploitation puis Directeur d’agence adjoint, j’ai pris la succession de Michel POIDEVIN à son départ en retraite fin 2006 pour diriger l’agence Champagne.

Elodie HEBERLE

Ingénieure des Travaux Publics de l’Etat, titulaire d’un Master 2 recherche en bâtiment, Elodie Héberlé travaille  depuis 2009 sur la question des transferts hygrothermiques et de la réhabilitation énergétique des bâtiments  anciens et est reconnue experte en bâtiment par le ministère de la transition écologique.
Elle a piloté et contribué à des nombreuses études sur le sujet, dont Habitat ancien en Alsace : amélioration  énergétique et conservation du patrimoine.
Depuis 2018, elle est la responsable technique du CREBA (centre de ressources pour la réhabilitation  responsable du bâti ancien www.creba.fr) et le représente notamment aux commissions d’attribution du label  expérimental Effinergie-Patrimoine. Elle a aussi piloté en 2020 la refonte du parcours pédagogique du module  FEEBAT (Formation aux Économies d’Énergie dans le Bâtiment) Bâtiments anciens.
Elle intervient enfin régulièrement en formation et en conférence sur la thématique de la réhabilitation  énergétique des bâtiments anciens, en France ou à l’étranger.

Adine HECTOR

Présentation bientôt disponible

Julien HERBERT

Après avoir intégré la fonction publique en 2007 comme ingénieur territorial, Julien HERBERT a travaillé plusieurs années en tant que maître d’ouvrage public avant d’intégrer le Ministère de la transition écologique et la DHUP comme chef de bureau adjoint au bureau des acteurs, des produits et de l’innovation dans la construction. Depuis 2019, il est responsable de projet à l’AQC et accompagne notamment la SOLIDEO dans la prévention des risques. C’est également lui qui au sein de l’AQC pilote l’étude commandée par le ministère de la transition écologique sur la réversibilité des bâtiments.

Linda HILDEBRAND

Elle a étudié l’architecture à l’École d’architecture et de design intérieur de Detmold. Après avoir obtenu son diplôme, elle a travaillé comme enseignante-chercheuse à l’École de Detmold. Parallèlement, elle a été assistante de recherche sur divers projets de recherche à la l’Université technologique de Delft. Depuis 2012, elle travaille à son compte pour faire du conseil écologique pour des concours. En 2014, elle a publié sa thèse de doctorat intitulée « Investissement stratégique de l’énergie grise dans le processus de conception architecturale », obtenant ainsi son doctorat à la TU Delft. Depuis octobre 2014, elle est professeure adjointe à l’École supérieure polytechnique de
d’Aix-la-Chapelle, où elle travaille sur l’économie circulaire dans la construction. L’enseignement porte sur les principes fondamentaux, les méthodes et les outils d’intégration de l’environnement naturel et bâti. Les projets de recherche mettent également le focus sur la mise en œuvre de stratégies de durabilité dans différents contextes. Linda Hildebrand a été invitée pour enseigner à l’université de Mitrovica, au Kosovo (2013) et à l’université Bauhaus de Weimar (2016) dans le cadre d’une école d’été ainsi qu’à l’université de Californie Los Angeles (2017).

Sarah HINNRASKY

Architecte-urbaniste, chargée d’étude en projet urbain et en patrimoine à l’Agence d’Urbanisme de Reims depuis 14 ans.
Ses missions consistent à accompagner les collectivités publiques dans le cadre de l’élaboration de leurs documents d’urbanisme (PLUI, Scot, outils de gestion du patrimoine…) et de la mise en œuvre de leurs projets urbains en partenariat avec les acteurs techniques sur les territoires de la Marne et des Ardennes. Les projets reposent sur l’imbrication des échelles de territoire à travers des problématiques élargies, qui se nourrissent des multiples fonctionnalités (mobilité, habitat, économie, tourisme, environnement…), de la morphologie du tissu et des composantes patrimoniales.
Ces projets consistent à élaborer des stratégies urbaines pour requalifier un quartier, une ville ou un village, ses espaces publics, révéler ses spécificités urbaines, multiplier les liens, fluidifier, organiser les fonctions, redonner vie à une friche et réintégrer la nature, pour développer une meilleure attractivité. Il s’agit de révéler les potentialités d’un territoire.

Sébastien HEUSS

Architecte du paysage – ÁRTER Architects
Diplômé en Belgique du Master en Architecture du Paysage, Sébastien Heuss dirige le département « Paysage & Urbanisme » de l’agence bruxelloise ÁRTER Architects. Avec son équipe de paysagistes, il y développe des projets publics d’aménagement du territoire depuis les phases de conception jusqu’à leur réalisation. Son travail s’oriente depuis une douzaine d’années entre l’élaboration de documents stratégiques de rénovation urbaine participative, la conception d’espaces publics et de parcs urbains et les projets de coopération au développement en Afrique subsaharienne. Son expertise est également mise à contribution dans l’amélioration des qualités environnementales et du renforcement de la biodiversité des projets d’architecture de l’agence. En parallèle, il enseigne depuis 2010 au sein de différents ateliers de projets paysagers dans l’enseignement supérieur et universitaire belge.

Gana IDIART-ALHOR

Gana est Ingénieure territoriale depuis 30 ans. Elle a conduit différentes missions et services techniques dans 6 collectivités locales, dans les domaines du génie urbain : gestion des déchets, énergie, espaces verts, assainissement et eau potable. Actuellement au sein de la Collectivité Européenne d’Alsace, elle intervient à double titre : elle contribue à mettre en œuvre les économies d’énergies sur les bâtiments départementaux. Etant également impliquée dans l’association des Hameaux légers, elle travaille à promouvoir l’habitat en tiny houses comme triple solution permettant une plus grande proximité avec la nature, de limiter l’endettement des primo-acquérant immobiliers et participer concrètement à la lutte contre le changement climatique en minimisant l’empreinte écologique du logement sur son environnement.

Valérie JOUSSEAUME

Enseignante et chercheuse, maître de conférences à l’Institut de Géographie et d’Aménagement de l’Université de Nantes, membre de l’équipe de recherche CNRS ESO « Espace et Sociétés »

Reinhold JOST

Reinhold Jost – Député au Landtag
Ministre pour l’Environnement et la Protection des consommateurs
Né le 4 juin 1966 à Saarlouis, marié, vit à Rehlingen-Siersburg
De 1981 à 1984 formation professionnelle de technicien en métallurgie auprès de la Dillinger Stahlbau (DSD);
De 1984 à 1988 étudiant au lycée professionnel Berufsaufbau- und Fachoberschule (Metall) au centre de formation professionnelle de Völklingen.
De 1984 à 1988 employé de la Dillinger Hütte AG ;
De 1988 à 1990 Formation professionnelle d’expert-comptable de l’administration fiscale de la Sarre ;
De 1990 à 1999 secrétaire des finances dans l’administration fiscale de la Sarre.
Crédit photo – Sebastian BAUER
Crédit photo – Sebastian BAUER

Agnieszka KOZIOL

Co-gérante de BOMA Conception, un bureau d’études spécialisé dans l’économie circulaire appliquée au secteur de la construction. BOMA accompagne les professionnels dans la conception de la stratégie EC et son application opérationnelle : réalisation du diagnostic ressources, élaboration de scénarios de valorisation, suivi administratif, juridique et opérationnel, bilan.

Co-fondatrice de l’association BOMA – les Bonnes Matières, un laboratoire d’expérimentation autour de la matière et des matériaux en réemploi. L’association explore les différentes manières de valoriser à maxima les matériaux issus de déconstruction. Elle sensibilise particuliers, professionnels et étudiants aux questions d’économie circulaire dans le bâtiment.

Ferdinand KRIEN

Suite à ses études en génie civil à l’Université des sciences appliquées de Biberach
Il a fait son master en gestion de l’énergie à Université de Koblenz-Landau.
2002-2006 il travaillé chez Wolff & Müller Holding GmbH & Co. KG pour la gestion de la construction de bâtiments industriels et événementiels clés en main. De  2006-2015 il a été conseiller en énergie et gestion de l’énergie dans les communes à la Ortenauer Energieagentur GmbH et Energieagentur Mittelbaden gGmbH.
2015-2018 il était ingénieur commercial pour les contrats d’approvisionnement en énergie (contracting) à la GASAG Contracting GmbH.
Depuis 2018 il est responsable des solutions d’approvisionnement en énergie décentralisée, la GASAG Solution Plus.

Martin KRUS

Le professeur Martin Krus a étudié le génie chimique à l’université de Karlsruhe. Il travaille depuis 1985 à l’Institut Fraunhofer de physique du bâtiment et s’intéresse depuis lors au thème de la protection contre l’humidité. Cela concerne à la fois la détermination de la valeur caractéristique des matériaux et les calculs hygrothermiques, ainsi que les enquêtes en extérieur et sur site. Il a obtenu son doctorat à l’université de Stuttgart en 1995 et dirige le groupe de travail sur la gestion de l’humidité et les paramètres des matériaux au sein du département d’hygrothermie. Depuis 2000, il est directeur technique du laboratoire d’essais accrédité “Humidité, matériaux minéraux”. Il est également chargé de cours pour la “Protection contre l’humidité” depuis 2000 et chargé de cours pour la “Protection contre l’humidité et la biohygrothermie” au Master Online Bauphysik depuis 2008 et est professeur honoraire à l’Université de Stuttgart depuis 2015.

Karine LAPRAY

De formation initiale ingénieur énergie & environnement, elle compte plus de 20 ans d’expérience au sein de TRIBU, et depuis 2003, Karine LAPRAY encadre l’ensemble des missions de TRIBU en maîtrise d’œuvre et AMO Développement Durable sur les opérations bâtiment et urbanisme, et les projets de recherche et d’innovation. Depuis 2014 elle a pris la co-gérance de la SCOP TRIBU. Par ailleurs, elle enseigne dans les formations initiales et continues sur les thématiques du durable : école d’architecture de Lyon, DD&QE. Depuis 2004 elle est engagée au sein de l’Association VAD (Ville et Aménagement Durable) et est actuellement membre du conseil d’administration .

Jelle LAVERGE

Jelle Laverge (1984) a obtenu son diplôme d’ingénieur civil-architecte à l’Université de Gand en 2007. Entre 2005 et 2007, il a travaillé à temps partiel au Bureau Bouwtechniek à Anvers. Depuis 2007, il est assistant à temps plein dans le groupe de recherche sur la physique du bâtiment du département d’architecture et d’urbanisme. En 2011, il a également obtenu un master en droit dans cette université. En outre, au printemps 2011, il a été professeur invité à temps partiel en physique du bâtiment à la KaHo Sint-Lieven à Gand. Soutenu par un crédit de voyage de la FWO (V430911N), il a séjourné pendant l’été 2011 pendant trois mois à l’Université du Texas à Austin en tant que chercheur invité. Il a obtenu un doctorat en ingénierie en 2013 avec une thèse intitulée “Design strategies for residential ventilation”. Il est membre de l’ISIAQ, de la SRS et de l’ASHRAE.

Laura LECABLE

Laura Lecable est Ingénieur en génie des précédés (Université Technologique de Compiègne – UTC) de formation. Après une expérience en tant que cheffe de service adjoint Développement Durable et Lean Management chez Bouygues Bâtiment Grand Ouest elle est auditrice certifiée ICA QSE intégré. Elle est co-créatrice et animatrice de la Fresque de la construction et animatrice de la Fresque du climat.

Gilles LECUIR

Expert en écologie urbaine et en politiques publiques, Gilles Lecuir est chargé d’études à l’Agence régionale de la Biodiversité en Île-de-France. Il anime aussi depuis 2010 le concours national Capitale française de la Biodiversité à destination des communes et des intercommunalités françaises.

Il consacre enfin une partie de son temps libre à l’observation photographique des insectes floricoles, à l’association française de plaidoyer Humanité et Biodiversité dont il est administrateur, et au développement francophone du réseau international  The Nature Of Cities dont il est vice-président de la branche française.

Sonja LEIDNER

Sonja Leidner a étudié l’ingénierie industrielle avec une spécialisation en gestion de l’environnement et travaille à l’Agence allemande de l’énergie (dena) depuis 2006. A l’agence, elle est responsable de l’Europe dans le domaine de l’efficacité énergétique des bâtiments. Elle participe à l’Alliance nationale intersectorielle pour l’efficacité énergétique des bâtiments (geea) et elle travaille en étroite collaboration avec l’Agence de la transition écologique (ADEME) par le biais de la Plateforme énergétique franco-allemande. 

Arnaud LEROY

Arnaud Leroy, âgé de 41 ans et diplômé en droit maritime et protection de l’environnement, commence sa carrière politique au Parlement européen où il a été Secrétaire général de la délégation des Verts français. A partir de 2004, il rejoint l’Agence européenne de sécurité maritime afin de participer à sa mise en place et s’occupe particulièrement de la division Environnement et Changement climatique.

Élu député en 2012, il siège pendant 5 ans à la Commission du développement durable et de l’aménagement du territoire et à la Commission des affaires européennes de l’Assemblée Nationale où il suit particulièrement les textes liés à la transition écologique et énergétique. Il est l’auteur et le rapporteur d’une proposition de loi, appelée « loi Leroy », sur l’économie bleue, adoptée en 2016, qui comporte des mesures pour simplifier et faciliter la relance et le développement de l’économie maritime. Il a également présidé le groupe d’étude sur les changements climatiques à l’Assemblée nationale et co-présidé, avec le député Bertrand Pancher, l’Association Bilan Carbone qui propose des solutions aux organisations en matière de comptabilité carbone.

Depuis 2018 il est président de l’Agence de la Transition Ecologique (ADEME).

Franck LEROY

Vice-Président Grand Est

François LIERMANN

Architecte dplg depuis 1990, installé en Alsace à son compte depuis 2001 et gérant de l’agence PANOPTIQUE depuis 2004.
Pratique la maitrise d’œuvre en général et notamment l’éco rénovation du bâti existant et ancien, mais aussi l’Assistance à Maîtrise d’Ouvrage pour une démarche globale de Qualité Environnementale du Bâtiment.  Maitre de Conférence Associé à temps partiel à l’ENSA Strasbourg en formation initiale, ainsi qu’en formation Continue à l’INSA Strasbourg, l’ENSAS et d’autres organismes professionnels. Spécialisation en Qualité Environnementale du Bâtiment, Eco rénovation et démarches d’assistance à maîtrise d’ouvrage en QEB.
Président de l’Ordre des Architectes du Grand-Est depuis février 2021.

Dorian LITVINE

Dorian LITVINE est Assistant à Maitrise d’Usages (AMU). Spécialiste des dispositifs participatifs il accompagne/facilite des projets d’espace bâti , et réalise des études et de la formation action en AMU, dans le secteur privé (copro, promotion, etc.) et public.
Il a également une importante activité de recherche action et d’études en Sciences Sociales et Comportementales dans le domaine de l’usage, du bâtiment, de l’énergie, de l’eau et des pratiques de consommation.
Spécialiste de l’innovation méthodologique, Dorian LITVINE développe les synergies entre l’humain et la technique, dans une approche dite sociotechnique. L’un de ses leitmotivs est de mettre les outils utiles de la recherche au profit du terrain et, plus largement, de faciliter l’implication et la réappropriation citoyenne des enjeux forts de société : lieux de vie, énergie, démocratie, sciences, etc.

Frédéric MARION

Frédéric MARION exerce en tant qu’architecte libéral associé en SCM en Lorraine. Il exerce la maîtrise d’oeuvre et remplit des missions de conseils auprès de collectivités locales et de Conseils d’Architecture, d’Urbanisme et d’Environnement régionaux. 

Attaché à la formation continue dans le domaine de la qualité environnementale pour le bâtiment, il s’est investi dans les associations de formation professionnelle Alfa puis Classe 4 auprès desquelles il a été certifié, notamment vis à vis des Règles de Constructions Paille.

Après avoir été vice-président en 2003, puis président de Lorraine Qualité Environnement en 2012, il devient président d’Envirobat Grand-Est Arcad LQE en 2018, où il représente au Conseil d’Administration du Centre de Ressource, l’Union de Syndicats d’Architectes du Grand-Est en tant que secrétaire du bureau de l’UNSFA Lorraine Sud. 

Actuellement architecte-conseiller de la Mission Interministérielle pour la Qualité des Constructions Publiques (MIQCP), secrétaire de l’Office du Bâtiment de Meurthe et Moselle, 

il fut aussi secrétaire du Conseil de l’Ordre des Architectes de Lorraine de 2007 à 2013 et membre du Conseil Economique Social et Environnemental de Lorraine en 2011, et président du Groupe de Travail Développement Durable, puis conseiller au CESER Grand-est.

Virginie MARION

Responsable Transition Energétique et Ecologique de la Banque des Territoires Direction Régionale Grand Est.
Après un parcours d’investisseur immobilier à la Caisse des Dépôts, mais aussi de Direction de grands projets immobiliers au sein d’un établissement universitaire, Virginie MARION a développé ses compétences aux services des enjeux de Développement Durable.
Ses fonctions actuelles à la Banque des Territoires portent sur le développement et l’innovation financière des opérations de rénovation énergétique des bâtiments publics, mais aussi à destination de projets environnementaux et écologiques, d’aménagement durable et de financement de la résilience et de l’adaptation climatique.

Jérôme MARTINEZ

Issu de formation forestière et filière bois, il est au service de la filière bois depuis 20 ans. Il a d’abord accompagné la filière bois en Hauts de France puis en Lorraine sur des sujets spécifiques comme la ressource forestière, la certification de la gestion durable, son exploitation durable, et sur des sujets plus généraux comme l’accompagnement de la formation professionnelle ou encore la promotion du bois et des métiers.
Depuis janvier 2020, son activité s’est orienté au niveau national où il a en cherge la totalité du fonctionnement de la structure et du développement du label Bois de France.

Thalie MARX

Depuis 2011, chargée de mission Ecocité puis Ville en transition  à la direction Urbanisme et Territoires de l’Eurométropole de Strasbourg :
-Mise en place d’une stratégie d’utilisation du bois/autres matériaux biosourcés dans la construction et la rénovation co-construite avec les acteurs de la filière forêt bois locale et acteurs de l’acte de construire en partenariat avec Fibois Grand Est,
-Co pilotage du Pacte penser, aménager et construire en transition écologique, démarche co-construire avec les acteurs du territoire pour décliner les objectifs du Plan Climat dans l’urbanisme,
-Participation au montage de la feuille de route Economie circulaire de l’Eurométropole de Strasbourg et animation d’un groupe de travail Economie circulaire dans le bâtiment en partenariat avec Envirobat Grand Est
-Pilotage de la démarche d’innovation de la ville durable Ecocité (bâtiments/ilots poussant au maximum l’innovation sur les matériaux, l’énergie produite et consommée, projets de mobilité)  et de l’ilot démonstrateur bois à bilan bas carbone à Strasbourg (450 logements en structure bois), 

2004 à 2010 : pilotage de projets de rénovation urbaine à Rouen et Aubervilliers/Plaine Commune
2001 à 2004 : financement de projets d’aménagement et de logements sociaux
Formation : maîtrise de droit public et européen de l’université Nancy II, master d’urbanisme et d’aménagement de Science-Po Paris

Johan MERTZ

Conseiller en Energie collectivité sur le territoire du Pays Terres de Lorraine. Ce territoire est situé dans le sud-ouest du département de la Meurthe et Moselle, en Grand Est. Il compte 153 communes et 100 000 habitants.

Depuis 2005, les communautés de communes Terres Touloises, du pays de Colombey et du Sud Toulois, de Moselle et Madon et du pays du Saintois sont organisées au sein de l’association Pays Terres de Lorraine. Mon rôle est d’animer la compétence énergie au sein des communes, de l’accompagnement de projets à l’état des lieux de tout le patrimoine communal et à l’optimisation de la gestion énergétique. J’accompagne les élus dans le suivi d’une politique énergétique maîtrisée par des conseils objectifs et indépendants, aussi bien dans les projets de petite envergure (changement de chaudière, isolation des combles, remplacement de points lumineux) que de grande envergure (rénovation complète d’une mairie, remplacement du système d’éclairage d’une commune).

Vincent MESTDAGH

Vincent est ingénieur civil architecte et a réalisé un MBA à la Kellogg School of Management (USA). Pendant 15 ans, a eu diverses responsabilités techniques et marketing dans le groupe Bridgestone-Firestone, actif dans l’étanchéité et l’isolation de toitures, en Europe comme à l’international. Il a donc pu observer différentes manières de construire de par le monde. Depuis ces 5 dernières années, il travaille en tant qu’expert en étanchéité et isolation de bâtiments ; il conseille les architectes, entrepreneurs et maîtres d’ouvrage mais également les fabricants de matériaux de construction. Il est co-fondateur de la coopérative à finalité sociale EcoLodge dont il est l’administrateur délégué.

Benoît MICHAUX

Responsable de la division « Matériaux, Toitures et Performance Environnementale » du Centre Scientifique et Technique de la Construction (CSTC), Benoît Michaux est aussi l’animateur du Comité Technique « Menuiserie », comité en concertation avec les entrepreneurs dans le domaine des menuiseries intérieures et extérieures, la construction bois. 

Les différents laboratoires de cette division du CSTC mènent de nombreux projets concernant la mise en œuvre, la durabilité des éléments et parois biosourcées ou circulaires.

Nathalie MIONETTO

Suite à une Doctorat en Agrochimie (1992) Nathalie MIONETTO a fait un Post Doctorat en Biologie Moléculaire.

Elle est chargée de territoire Nord-Est de FCBA (Institut Technologique Forêt, Cellulose, Bois-Construction, Ameublement, Centre Technique Industriels et la filière forêt-bois et coordinatrice Scientifique à l’AFOCEL Nangis (77) elle a est responsable du management par projet (projets européens, nationaux, régionaux, privés industriels), responsable du service Documentation ainsi que responsable de la cellule veille stratégique et technologique.

Elle intervient auprès les entreprises, Institutionnels régionaux, Universités, Ecoles du Bois et Centre de Recherche et dans les projets régionaux, nationaux et de l’UE

Carlos MORENO

Pr Carlos Moreno, Chercheur de renommée internationale, Carlos Moreno est Directeur scientifique de la Chaire « Entrepreneuriat – Territoire – Innovation », Université Panthéon Sorbonne – IAE Paris (France).
Carlos Moreno est reconnu comme chercheur à l’esprit novateur pour ses travaux pionniers et son approche unique des questions urbaines. Il est également conseiller scientifique de personnalités nationales et internationales de haut niveau, notamment en tant qu’Envoyé spécial Smart City de la Maire de Paris.
Il travaille au cœur d’enjeux d’envergure internationale de par ses recherches, apportant un regard innovant sur les enjeux urbains et proposant des solutions aux enjeux auxquels sont confrontées les villes, métropoles et territoires au XXIe siècle. Certains de ses concepts ont fait le tour du monde : la Human Smart City, la Ville du quart d’heure, le Territoire de la demi-heure.
Carlos Moreno a reçu la Médaille de la Prospective de l’Académie Française d’Architecture (2019).
Auteur de “Vie urbaine et proximité au temps du Covid-19” Editions de l’Observatoire, Juillet 2020. Auteur de “Droit de cite, de la ville-monde à la ville du quart d’heure” Editions de l’Observatoire, Novembre 2020.

Pour en savoir plus : www.moreno-web.net

Alexandra MRZIGOD

Alexandra Mrzigod a étudié le génie civil à l’Institut de technologie de Karlsruhe (KIT). En 2020-2021, elle a également suivi un cours invité sur la “construction efficace en termes de ressources” à l’Université des sciences forestières appliquées de Rottenburg. Depuis 2014, elle travaille pour Werner Sobek AG à Stuttgart, où son travail de projet est consacré à l’intégration approfondie de la planification des structures et des façades avec les aspects de développement durable. Depuis 2020, elle est chargée de cette tâche en tant que porte-parole du groupe de travail interne “Triple Zéro” de l’entreprise. Cette initiative transdisciplinaire et translocale rassemble plus de 20 employés de Werner Sobek pour des activités de recherche et de développement non liées à des projets sur des questions de durabilité. Les projets les plus importants d’Alexandra Mrzigod comprennent l’EXPO 2017, le stade Diablos au Mexique et l’adidas ARENA à Herzogenaurach.

Alain NICOLE

Directeur Général de PLURIAL NOVILIA (36.000 logements), ESH du Groupe ACTION LOGEMENT qui intervient sur huit départements et qui a pour ambition de réaliser 1.300 logements par an, dont 2/3 en Ile-de-France et de réhabiliter 800 à 1.000 logements par an.

La société Plurial Novilia est reconnue de façon historique pour ses innovations, tant dans le domaine de l’architecture (Maisons du Futur), de la technique (Maisons en impression 3D), que dans le domaine du lien social (colocation Séniors).

Pierrick NUSSBAUMER

Ingénieur responsable d’affaire au Cerema Est depuis 8 ans. Il a participé ou piloté différentes études de retours d’expériences sur les performances réelles des bâtiments neufs ou rénovés type « basses consommations ». Responsable de l’accompagnement des professionnels du bâtiment à l’expérimentation E+C- en Grand Est, dans le cadre du programme OBEC. Il a pu former, évaluer et critiquer l’Analyse du cycle de vie des bâtiments selon le référentiel E+C-. Par ailleurs, il a aussi réaliser la synthèse nationale de l’ensemble des enseignements qualitatifs et quantitatifs du programme OBEC. Aujourd’hui, il est le référent Grand Est pour la formation à la RE2020.

Maxime PASQUIER

Maxime Pasquier est chef du service Bâtiment de l’ADEME. Il a été auparavant en charge de l’électromobilité au sein du service Transports et Mobilité de l’ADEME, ainsi qu’adjoint de ce service. Son poste précédent au pôle de compétitivité MTA puis MOVEO consistait à participer aux efforts de développement de la filière de l’éco-mobilité. Maxime Pasquier a également travaillé pour Argonne National Laboratory en tant que chef de la section en charge des évaluations véhicules et pour PSA Peugeot-Citroën sur la R&D du véhicule hybride.

Alexandre PAVOINE

Alexandre Pavoine anime les activités pour la préservation des ressources et l’économie circulaire des matériaux du BTP au sein du Cerema. PhD en Sciences des matériaux, il a exercé différentes fonctions d’encadrement et d’expertise au sein du réseau scientifique du ministère de l’écologie. Il est l’auteur ou le co-auteur d’une quarantaine d’articles scientifiques et techniques dans le domaine des matériaux cimentaires, de la performance des bétons et de leur impact environnemental. Au sein du Cerema, il est co-responsable du déploiement du label « Engagement Economie Circulaire » pour la prévention et la gestion des déchets et la valorisation des matériaux alternatifs dans le BTP.

Philippe PELLETIER

Avocat honoraire, Philippe Pelletier est l’auteur de nombreux rapports publics relatifs à la question du logement et de l’urbanisme. Après avoir été président de l’UNPI, puis de l’Anah de 1998 à 2008, il a été nommé en 2009, par le Gouvernement, président du Plan Bâtiment Durable. En octobre 2020, la ministre chargée du Logement l’a conforté dans ses fonctions et a amplifié le rôle du Plan Bâtiment. Membre du CSCEE, Philippe Pelletier est ancien président de la branche française de la RICS.

Vincent PIERRE

Vincent Pierré est un ingénieur repenti de l’industrie automobile j’ai créé il y a 15 ans le bureau d’études TERRANERGIE pour la transition énergétique et les modes de vie qui vont avec. A base de negawatt et de permaculture je questionne notre rapport à la technique des grottes paléolithique à la Silicon Valley.

Christophe PLANTIER

Docteur Ingénieur en Physique de l’Energie, Christophe Plantier travaille chez Enertech depuis 2005. Il est aujourd’hui co-responsable du pôle Maîtrise d’œuvre et AMO. Maître d’œuvre sur plusieurs opérations de constructions à très basse consommation d’énergie et de rénovations énergétiques exemplaires (siège de la Fédération Française du Bâtiment Drôme-Ardèche à Valence, bâtiment rénové à énergie positive, toute énergie confondue). AMO sur l’écoquartier de la Zac de Bonne à Grenoble et sur les lycées de la région Occitanie. Expert en Simulation Thermique Dynamique (TRNSYS), il a modélisé de nombreux bâtiments et a étudié finement leur confort estival obtenu grâce aux techniques passives (protections solaires et ventilation nocturne).

Hervé-Jacques POSKIN

Juriste de formation, il est devenu directeur du Cluster Eco-construction en 2010. Le Cluster est un réseau dynamique d’entreprises reconnu par la Wallonie comme cluster depuis 2007. Il compte 270 membres et est actif sur l’ensemble de la Wallonie. Le Cluster a pour objectif le développement des filières éco-constructives (bois, chanvre, paille, argile… et laine).
Avant 2010, il a participé à la promotion de la construction bois et durable.
– Commissaire général du salon « Energie 2010 » à Bruxelles consacré aux énergies renouvelables.
– De 1999 à 2009, il fut chargé de développement pour Bois & Habitat (centre d’information et d’expertise sur la construction bois). Il a développé les salons « Bois & Habitat », « Energie & Habitat » de Namur et « E2B » (Energie to Build), salons de renommée internationale participant au soutien de la filière bois et construction bois et la promotion des énergies renouvelables. Il fut aussi chargé des projets européens de l’association.
Avant 1999, il fut e.a. directeur financier et administratif d’une entreprise spécialisée dans la communication institutionnelle.

Gabriel QUENTIN

Architecte de formation initiale et titulaire d’un DESS construction bois.
Après une première vie professionnelle en promotion immobilière et en urbanisme, il a suivi la formation éco conseil qui lui a permis de se spécialiser dans le domaine de la rénovation énergétique depuis bientôt 10 ans.
Climato pessimiste et technoptimiste, il est fasciné par les nouvelles opportunités que pourrait apporter la blockchain.

Nicolas RABUEL

Nicolas Rabuel, réside à Limoges (87), en Nouvelle-Aquitaine.
Il occupe actuellement la fonction de directeur général de ielo, la SCIC qui développe et commercialise la paille hachée. Projet qu’il a mis en œuvre avec les acteurs de la filière en Europe.
Également gérant d’une SCI d’innovation, il expérimente des solutions de rénovation durable. Il a été chef de projet matériaux biosourcés au sein du Cluster Odéys pendant 3 ans. Dont la mission principale était la coordination de la structuration de la filière construction paille en Nouvelle-Aquitaine. Il a également contribué à la coordination technique du programme EU Interreg UP Straw. Il a opéré pendant 10 ans dans les énergies renouvelables et la construction durable à travers le monde.

Richard RESCHL

Le professeur Richard Reschl, urbaniste et sociologue urbain, est enseignant en master urbanisme et aménagement à l’Université des sciences appliquées (HFT) de Stuttgart. Il est également directeur général du bureau d’études et de conseil Reschl Kommunale Projektentwicklung GmbH à Stuttgart.

Estelle REVEILLARD

Directrice de l’Alliance HQE-GBC, association reconnue d’utilité publique et membre du réseau Bâtiment Durable.

Sophie ROY

Ingénieure à Météo France, Sophie Roy coordonne la communication sur le changement climatique, en contact avec ses équipes de chercheurs et de climatologues.
Elle a débuté en climatologie avec la modernisation de la base de données climatologiques de Météo France, et l’appui aux pays francophones en voie de développement pour l’acquisition et le traitement de leurs données, en liaison avec l’Organisation Mondiale de la Météorologie.
En tant que chargée de communication, elle s’est aussi intéressée à l’histoire de la Météorologie (exposition 100 ans de progrès en Météorologie, ouvrage 125 ans à l’ombre de la tour Eiffel).
Dans la région Grand Est depuis 2010, elle a été partenaire des projets INTERREG Clim’Ability, puis Clim’Ability Design, destinés à accompagner les entreprises du Rhin supérieur dans l’adaptation au changement climatique. Elle intervient dans de nombreux colloques autour du changement climatique, pour des formations d’enseignants, et en milieu scolaire et universitaire.

Jean ROTTNER

Jean ROTTNER est né en 1967. Docteur en médecine, il fut praticien hospitalier urgentiste au Centre Hospitalier de Mulhouse, avant d’en diriger le pôle de médecine d’urgence de 2005 à 2009. En octobre 2017 il succède à Philippe RICHERT à la Présidence de la Région Grand Est et est réélu à la tête de la Région le 27 juin 2021. Déjà chevalier de l’Ordre National du Mérite depuis 2011, il est nommé chevalier de la Légion d’Honneur lors de la promotion du 14 juillet 2018.

Laurie SCHIFF

Issue de l’ENSTIB, école d’ingénieurs spécialisée sur le matériau bois, Laurie SCHIFF a souhaité poursuivre sa formation en suivant un BTS en gestion forestière afin d’avoir un point de vue de l’ensemble de la filière forêt-bois, de l’amont à l’aval. En poste depuis l’été 2019, elle travaille au sein de FIBOIS Grand Est mais également au sein des Communes forestières d’Alsace et du Grand Est. Durant cette année et demie, elle a ainsi pu échanger avec les élus des territoires et les accompagner sur les différentes thématiques qu’ils rencontrent autour de la gestion forestière et du matériau bois.

Peter SCHILKEN

Titulaire d’un Master en ingénierie mécanique de l’Université de Darmstadt(DE)
Il est en charge du management de projets chez Energy Cities depuis 1996, aprés avoir été Co-directeur d’un bureau d’étude pendant 13 ans à Hannover (DE) et enseignant à l’Université de Hannover, faculté d’architecture.
Il est en charge de l’analyse des projets innovants au niveau local et synthèse sous forme d’études de cas, notamment à travers la rédaction des « états de l’art » sur diverses questions énergétiques et environnementales en Europe. Cela comprend également l’organisation d’ateliers et de webinaires, ainsi que de nombreux voyages d’étude, visant à renforcer les compétences des élu*es et des employé*es des administrations locales.
Il est le coordinateur et animateur du projet “Infinite Solutions”, qui a eu comme objectif de promouvoir le schéma Intracting en Europe.
Aujourd’hui il coordonne le projet “TANDEM” et la semaine franco-allemande de la transition énergétique, depuis son lancement en 2014.

Emmanuelle SIRY

Chargée depuis 4 ans de l’animation d’une équipe de 7 personnes au SDEA, collectivité compétente en Gestion des Milieux Aquatiques et Prévention des Inondations sur un vaste territoire couvrant une partie du Bas-Rhin et le bassin de la Sarre en Moselle. Cette équipe a comme mission la prévention des inondations, par le pilotage de programmes d’actions de prévention des inondations, dont l’objectif est de réduire la vulnérabilité du territoire au risque inondation. Les axes de travail couvrent la sensibilisation, l’entretien de la mémoire du risque, l’amélioration de l’alerte et la gestion de crise, la prise en compte du risque dans les documents d’urbanisme, la réduction de la vulnérabilité individuelle des bâtiments et la mise en œuvre d’aménagement de protections collectives (digues, ouvrages de surstockage).

Pilote également un outil de gestion intégrée de la ressource en eau sur le bassin du Giessen depuis 15 ans, et a piloté des programmes de restauration écologique des cours d’eau.

Peter STROBEL

Peter Strobel a terminé sa formation en 1991 en tant que grossiste et marchand de commerce extérieur.

Depuis 1991, il travaille pour l’entreprise familiale, Strobel GmbH & Co. Brebach, où il a occupé le poste d’associé directeur de 2004 à 2018.

En 2012, Peter Strobel a été élu au parlement du Land de Sarre, où il faisait parti du bureau du groupe parlementaire CDU. De 2015 à 2018, il a été député président du groupe parlementaire.

Depuis mars 2018, il dirige le ministère des Finances et de l’Europe. Dans cette fonction il est le supérieur d’environ 2 000 employés. Dans son portefeuille, on trouve l’administration fiscale et la préparation et l’exécution du budget, la politique européenne et un certain nombre de prestataires de services centraux pour l’administration de l’État 

Peter Strobel occupe également le poste de ministre de la Justice. 

Ce portefeuille comprend le système judiciaire et le système pénitentiaire, la supervision de l’administration publique, le droit civil et pénal, le droit européen et le droit des organisations internationales.

Jens STAHNKE

Jens Stahnke, Architecte diplômé BDA et Stadtplaner, né en 1967 à Sarrebruck, a étudié l’architecture à l’Université technique de Kaiserslautern, à l’University College Dublin et à l’Art Academy de Düsseldorf. Il est diplômé de l’université de Kaiserslautern en 1997.

Après avoir obtenu son diplôme, il a travaillé dans le bureau de Schneider + Schumacher à Francfort. 

Jens Stahnke, Daniela Flor et Mario Krämer ont ensuite créé leur agence à Sarrebruck. Leurs travaux ont été récompensés à plusieurs reprises, notamment par le prix BDA de la Sarre et le prix de la construction de la Chambre des architectes de la Sarre. En 2004, Jens Stahnke a été nommé à l’Association des architectes allemands (BDA) et est devenu membre du groupe de travail des jeunes architectes (AKJAA).

Depuis 2007, Jens Stahnke est actif dans l’enseignement et la recherche parallèlement à son travail au bureau. Outre diverses missions d’enseignement dans le domaine de la construction de bâtiments et du développement urbain, il a pris en charge la chaire de théorie de la construction à l’école d’architecture de la Sarre (HTW).

Depuis 2016, il est vice-président de l’ordre des architectes de la Sarre.

Thibaud SURINI

La formation initiale de Thibaud SURINI est centrée sur la filière forêt-bois : BTS Gestion Forestière (Mesnières-en-Bray – 76), Ingénieur de l’École Supérieure du Bois (Nantes – 44) puis Docteur en Sciences du Bois (Bordeaux – 33). Avec plus de 10 ans d’expérience dans le développement de la filière forêt-bois en Alsace, puis dans le Grand Est, il travaille particulièrement à la promotion des usages du bois dans la construction (structure, revêtement, aménagement…). À la rencontre des collectivités, des architectes ou encore des entreprises de construction bois et autres menuisiers, ce sont autant de messages à écouter, de problématiques à résoudre et de projets à soutenir pour que le bois trouve toute sa place. 

C’est cette compréhension globale de la filière régionale et de ses enjeux qui vous seront exposés. 

Hans-Ulrich THALHOFER

Depuis octobre 2006, il est directeur général du centre de l’environnement Saar-Lor-Lux Umweltzentrum GmbH, une filiale de la Chambre des métiers de la Sarre. Il a étudié la sylviculture à l’université des sciences appliquées de Rottenburg et a travaillé comme directeur régional dans la Sarre avant de prendre la direction du centre environnemental Saar-Lor-Lux. La société conseille les entreprises artisanales et industrielles ainsi que le secteur public sur toutes les questions environnementales. L’efficacité énergétique et des ressources, les énergies renouvelables, la protection du climat, l’adaptation à l’impact climatique, la durabilité, l’introduction de systèmes de gestion, ainsi que la coopération au développement en Afrique et le développement régional font partie de ses tâches. Dans le cadre de son travail, il participe à des projets de protection du climat et d’adaptation à l’impact climatique, ainsi qu’à des projets nationaux et internationaux. Il dirige le projet Mittelstandsinitiative Energiewende und Klimaschutz et est actif dans divers comités, comme le président du groupe de travail Environnement et énergie de l’IRH (Conseil interrégional des chambres de métiers de la Grande Région).

Hugo TOPALOV

Hugo Topalov est architecte et ingénieur, il œuvre au sein de la coopérative Bellastock sur les questions du réemploi des matériaux de construction. Ses activités se partagent entre l’accompagnement opérationnel des acteurs professionnels de la construction et de l’aménagement, l’étude des filières de réemploi sur le territoire, la formation et la sensibilisation de publics professionnels divers, et l’enseignement en école d’architecture.
Hugo Topalov participe également au programme de recherche Interreg FCRBE, qui permet à Bellastock de co-développer des outils avec ses partenaires européens pour stimuler les pratiques de réemploi.

Karim TOUNOUNTI

Après un Diplôme d’ingénieur ESTP spécialisation Bâtiment, Karim Tounounti rejoint en 2007 le Socotec France, d’abord comme ingénieur généraliste Construction et ensuite comme Directeur du Pôle Construction Alsace puis Directeur de Région Grand Est.
 En 2018 il devient Chargé d’opération bâtiment à la SPL Deux Rives à Strasbourg pour devenir en mars 2020 directeur des opérations de la SPL :
Gestion et pilotage des opérations de réhabilitation de la COOP et des Bains municipaux pour le compte de la Ville de Strasbourg
Maîtrise d’ouvrage d’une opération mixte constituée d’un parking silo de 435 places et réalisée en Co maîtrise d’ouvrage avec un bailleur social pour les 83 logements de l’opération.

Guillaume TOURNADRE

Diplômé d’un Master 2 Gestion des Catastrophes et des Risques Naturels de l’université Paul Valéry (Montpellier), Guillaume a travaillé dans la recherche publique et en collectivité territoriale, avant de rejoindre le CEPRI pour se consacrer à la thématique de la réduction de la vulnérabilité des territoires face aux inondations. Ses missions portent notamment sur l’adaptation du bâti aux inondations, ainsi que sur la gestion des risques de ruissellement par les collectivités territoriales. Il anime le projet de solutions à bénéfices multiples du CEPRI, qui a pour objectif de concilier actions de rénovation énergétique et de réductions de la vulnérabilité des habitations au risque inondation.

Pascal TOUSSAINT

Pascal TOUSSAINT est titulaire d’un diplôme d’ingénieur ENSTIB, Epinal Spécialisé en construction bois et Docteur en sciences et ingénieurs des ressources procédés produits environnement, à Epinal. Il a fait ses travaux de recherche sur le sujet de l’application et la modélisation d’assemblages innovants pour le bois.

Après une expérience en tant qu’ingénieur matériaux et structures chez Metsä Wood à Courbevoie puis en tant que directeur technique chez Lineazen à Paris, il est responsable R&D et BE conception (développement et certification des produits innovants et conception des bâtiments avec les systèmes innovants) et responsable système qualité chez Mathis à Mutterscholtz depuis 2017.

Larisa TSVETKOVA

Larisa Tsvetkova aborde les thèmes du développement urbain auto-organisé et communautaire d’une manière scientifique et militante. En collaboration avec l’association id22 : Institute for Creative Sustainability, elle a coédité le livre « CoHousing Inclusive – Self-Organized, Community-Led Housing for All », publié par JOVIS Verlag en 2017. En tant qu’assistante de recherche à l’Institut de design urbain et de méthodologie de conception (ISE) de l’Université technique de Braunschweig, elle a accompagné un séminaire et la publication « Grenzen des Bauens – Folgen der Massenproduktion von Stadt und die Alternativen » (« Les limites de la construction – les conséquences de la production urbaine de masse et ses alternatives »), parue en 2020. À l’ISE, elle supervise les projets des étudiants et coordonne le projet de quartier coopératif « CoLiving Campus » en collaboration avec la ville de Braunschweig. En tant que doctorante à l’Institut d’histoire et de théorie de l’architecture et de la ville (gtas) de l’Université technique de Braunschweig, elle prépare une thèse sur les coopérations entre les municipalités et les projets de logement auto-organisés. Membre de la direction du réseau Immovielien, elle s’implique dans des formats éducatifs et des offres de connaissances à l’échelle nationale pour intégrer l’intérêt collectif dans le développement urbain et s’engage en faveur d’une approche participative et durable dans la gestion immobilière.

Claude TURMES

Député au Parlement européen de juin 1999 à juin 2018, il occupe le poste de vice-président du groupe des Verts au Parlement européen et est membre de la commission de l’environnement, de la santé et de la protection des consommateurs et membre de la commission Industrie, Énergie, Télécom et de la Recherche. Il est rapporteur de nombreuses directives européennes notamment sur les énergies renouvelables, l’efficacité énergétique, le marché de l’électricité et les plans climats, ainsi que sur le registre européen des lobbies. Il préside l’association interparlementaire pour la promotion des énergies renouvelables en Europe EUFORES (European Forum for Renewable Energy Sources) de 2004 à 2018.
Consécutivement aux élections législatives du 14 octobre 2018, Claude Turmes est nommé ministre de l’Énergie et ministre de l’Aménagement du territoire en date du 5 décembre 2018 dans le gouvernement luxembourgeois.

Denis VANNIER

Denis VANNIER a fondé CSPartenaire en 2015 suite à une expérience personnelle réussie, de projet de rénovation énergétique globale et ambitieuse dans sa copropriété proche de LYON. Assistant Maîtres d’Ouvrage coach (certifié) de copropriétés pour des projets collectifs d’ampleur (baisse des charges, économies d’énergies, autres…), CSPartenaire est un « copropriétaire professionnel » pour aider ses homologues, le Conseil Syndical en particulier. Nous accompagnons les M.Ouvrage (propriétaires de logement) pour concrétiser rapidement (moins de 1,5 an, avec garantie) une idée de projet d’ampleur, en vote positif en A.G., avec des gains de -30 à -60%. Nous l’assistons ensuite avec son syndic, dans le bon déroulement de sa réalisation (vérification des gains). Nous sommes uniquement AMO (pas de Maîtrise d’OEuvre) afin d’assurer notre neutralité au profit de la copropriété, et pratiquons l’AMU en mettant les copropriétaires au centre de leur projet pour l’étudier pour et avec eux, entourés de professionnels. Ceci explique le succès des votes en AG !

CÉLINE VAN LAMSWEERDE

Construction Team Leader, Médecins Sans Frontières (MSF) 

Architecte depuis plus de 17 ans, Céline a une expérience de suivi de projets dans les secteurs privé, public et humanitaire. Elle a travaillé en France et en Belgique avant de fonder sa propre agence en 2010. En tant que chef de projet, elle a supervisé l’ensemble des phases pour la construction d’écoles, de logements individuels et sociaux. En 2014 Céline s’engage chez MSF, comme coordinatrice technique sur le terrain. Elle a supervisé la construction d’un centre Ebola en Guinée et la rénovation d’un hôpital général en Centrafrique. Depuis 5 ans elle dirige l’équipe de support technique au siège et coache ceux qui partent sur le terrain pour répondre aux ambitions opérationnelles (40.000+ m² pout 30+M € par an). En 2018 elle développe une solution innovante de modules préfabriqués : 8.000m² ont été déployés depuis pour la réalisation de structures de santé en Afghanistan, Sud Soudan, Mauritanie et Sierra Leone.

Damien VARGENAU

Géographe-Urbaniste à l’Agence SCALEN (Nancy-Sud Lorraine), Damien Vargenau travaille dans le Pôle développement Economique depuis une dizaine d’années sur les sujets d’économie circulaire qui trouvent leurs champs applicatifs notamment dans l’aménagement, dans la construction et la mobilité.

Pour le compte de la Région Grand Est, il pilote depuis 2020 une étude du réseau régional des agences d’urbanisme 7Est, qui porte de façon opérationnelle la réflexion sur l’urbanisme circulaire comme levier du renouvellement des sites d’activités économiques.

Marc VERDIER

Architecte-Urbaniste, Maître de Conférence à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Nancy. Directeur du CAUE de la Meurthe et Moselle…après avoir créé et dirigé pendant 20 ans une agence d’Architecture dont l’activité était orientée sur la Maîtrise d’Oeuvre urbaine et le Paysage. 

Autres fonctions : Parcs naturels régionaux (Vice-Président du Conseil Scientifique du Parc des ballons des Vosges, membre du CORP – Comité d’Orientation de Recherche et de Prospective de la fédération des Parcs naturels régionaux de France) , Parcs Nationaux (Conseil Scientifique du Parc National du Mercantour). Membre fondateur du collectif des PAP (Paysages de l’Après Pétrole). 

Axes de recherche:  responsable scientifique de la Chaire partenariale de recherche « Nouvelles Ruralités : milieux vivants », rassemblant l’ENS-Architecture de Nancy, l’ENSAIA (agronomie Nancy) – Agro-Paris-Tech et la fédération des PNR de France. Ateliers de Master « hors les murs » – ruralité Post-Carbone – menés depuis 16 ans (2005-2021) – Publications des ateliers  (http://www.nancy.archi.fr/fr/publications-de-l-ecole.html) « Aménager durablement les petites communes » – CERTU – 2012 « 2054 – Voyage en transition » – CAUE 54 – Editions Elytis

Christine VETIER

Directrice de l’immobilier au conseil départemental de Meurthe-et-Moselle. Enne est en charge l’ensemble du volet patrimonial bâti de la collectivité depuis 2010, premier poste d’investissement de la collectivité, avec la transition écologique en fil conducteur.
Ingénieure des TPE au départ, puis territoriale depuis 2004, elle a passé une grande partie de ma carrière dans le domaine de l’aménagement, notamment celui des constructions publiques sur le volet opérationnel, puis plus stratégique en accédant à un poste de direction.
La direction de l’immobilier a pour mission la construction, la rénovation et l’entretien en bon état d’usage du patrimoine bâti du Département, avec des objectifs ambitieux sur le volet environnemental.
Une vingtaine de techniciens, architectes et ingénieurs assurent le suivi des opérations d’investissement, notamment la mise en œuvre des projets du Plan collèges nouvelles générations (PCNG).
Le service Énergie-environnement, par nature transversal, est le garant de la performance énergétique des bâtiments départementaux et des collèges. Il assure la gestion et le suivi de l’exploitation des installations thermiques ainsi que l’élaboration des contrats de fourniture d’énergie en vue d’optimiser les coûts de fonctionnement des sites et supervise le volet environnemental des opérations d’investissement.

NANA VON ROTTENBURG

Nana von Rottenburg a fait des études de géographie et s’est spécialisée dans l’aménagement régional durable et la géographie économique, et elle est experte certifiée en finances durables de la Frankfurt School of Finance & Management. Depuis 2006, elle travaille en tant qu’experte senior en matière d’efficacité énergétique des bâtiments à l’Agence allemande de l’énergie (dena). Elle y travaille sur des projets pilotes dans le domaine des bâtiments sobres en énergie :

  • Mise en œuvre du projet modèle « Bâtiment basse consommation dans le patrimoine bâti ».
  • Gestion et coordination du projet européen « Green Building ».
  • Conception et mise en œuvre du projet pilote « Check-in de l’efficacité énergétique » – efficacité énergétique dans les hôtels et les auberges. Transfert de savoir-faire, mise en réseau et coordination d’ateliers
  • Conception et suivi de l’étude comparative des bâtiments dans le cadre de la Plateforme énergétique franco-allemande.
  • Membre de la délégation et experte consultante du groupe de co-working « Finances et Communication » de l’Action Concertée EPBD (Performance énergétique des bâtiments)
  • Conseil, conception et mise en œuvre du programme de travail « Green Finance » au Kazakhstan ; développement du savoir-faire ; mise en réseau.
  • Responsable du thème « Finances durables 

Laurence WACK

Laurence Wack, adjointe au chef du pôle Construction Bâtiment Durables de la DREAL, participe depuis 2016 au portage des politiques publiques dans le domaine de la construction et du bâtiment durables, en particulier sur le sujet de la rénovation énergétique, à l’animation de réseaux ainsi qu’à la communication web du pôle.

Ses expériences professionnelles en DREAL, DDT, DDE et Préfecture dans des domaines complémentaires tels que la construction durable, le logement, le foncier, l’aménagement, l’application du droit des sols ou encore l’application de réglementations ont forgé son parcours. Elle anime aussi des formations à la préparation aux concours pour les agents du ministère.

Dominique WEBER

Diplômée en 1989 de l’École d’architecture de Strasbourg, Dominique Weber, après avoir fait ses armes au sein de l’agence Denu & Paradon, fonde avec Pierre Albrech l’agence DWPA, architectes en 2001.
Sensibilisée à la valorisation du patrimoine dans le cadre de rénovations vertueuses, depuis sa création, l’agence DWPA, architectes, s’attache à questionner les approches et les modèles traditionnels de l’art de bâtir pour y apporter une réponse contemporaine.

Cette page présentant les intervenants du Congrès interNational du Bâtiment Durable 2021 est en cours d’élaboration et susceptible de modifications.